Colloquium: International graduate student colloquium in Amiens (May 29th – 30th 2018)

Journées doctorales internationales – « Quel lieu choisir ? Implantation, représentation et mention de l’édifice et de l’objet (XIe-XVIe siècles) » – Amiens 29 et 30 mai 2018 [FR et EN]

 

Le laboratoire Trame (Textes, représentations, archéologie et mémoire de l’Antiquité à la Renaissance) de l’Université de Picardie Jules Verne s’est associé à l’UR Transitions. Moyen Âge et première Modernité de l’Université de Liège et au Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance de l’Université de Tours à l’occasion de rencontres doctorales en trois volets. Leur but est de favoriser les échanges et les débats entre doctorants, jeunes chercheurs et collègues expérimentés. Le premier volet a lieu à Liège les mardi 30 et mercredi 31 janvier 2018, avec pour thème « Transition(s) : concept, méthodes et études de cas (XIVe-XVIIe siècles) ».
Le deuxième volet de ces journées aura lieu à Amiens les mardi 29 et mercredi 30 mai 2018, et aura pour thème :

 

« Quel lieu choisir ?
Implantation, représentation et mention de l’édifice et de l’objet (XIe-XVIe). »

 

Ces journées seront divisées en deux temps : tout d’abord le choix du lieu de l’édifice, puis le choix du lieu de l’objet. La construction d’un nouvel édifice démarre généralement par une importante réflexion sur son lieu d’implantation. Le choix de ce dernier peut être stratégique ou symbolique, voire les deux, et dépend de sa fonction, de son commanditaire et de l’environnement dans lequel il doit être situé : un monastère qui souhaite s’implanter dans un endroit reculé ou au cœur d’un centre urbain ; un lieu de pouvoir qui doit dominer un territoire donné ; une forteresse militaire qui doit avoir un emplacement stratégique… Il est ainsi intéressant d’étudier l’ensemble des facteurs, des acteurs et des enjeux rencontrés dans ce processus d’implantation, que le lieu concerné soit urbain, péri-urbain, rural ou isolé.

 

Il en va de même pour les objets : tableaux, sculptures, objets précieux, reliquaires, bijoux, monument funéraires, meubles, attributs liés à une fonction ou à un pouvoir, objets porteurs de symbole… Un grand nombre d’entre eux nécessite d’être placés dans un lieu spécifique, qu’il s’agisse d’un lieu réel ou de la composition d’une œuvre bidimensionnelle. L’objet et le lieu ou l’édifice qui l’accueille interagissent et peuvent être conçus ou modifiés en conséquence.

 

L’objectif de ces journées doctorales est ainsi d’apprécier la notion de lieu dans toutes ses déclinaisons afin de mieux comprendre sa conception et son importance au cours du Moyen Âge et de la première Modernité.

 

Pour plus d’informations vous pouvez contacter les organisatrices:
Julie Colaye: juliecolaye@gmail.com
Marie Quillent: marie.quillent@wanadoo.fr

 

[EN]

The research laboratory Trame (Texts, Representations, Archaeology and Memory from Antiquity to the Renaissance) of the University of Picardie Jules Verne associated with the research unit Transitions. Middle Ages and First Modernity (University of Liège) and with the Center for Advanced Studies in the Renaissance of the University François Rabelais (Tours) on the occasion of international PhD students ‘ Meetings in three parts. Implemented by PhD students of these three institutions, the aim of the meetings is to enable exchanges and discussions between PhD students, junior researchers and experimented colleagues. The first part will be held in Liège on Tuesday the 30th of January and Wednesday the 31st of January 2018 on the theme « Transition(s) : concept, methods and case studies (14th-17th centuries) ».

 

The second meeting will be held in Amiens on Tuesday the 29th of May and Wednesday the 30rd of May 2018 on the theme :


« Why did they choose this place? Settlements, Representations and References of Buildings and Objects (11th-16th centuries) »

This meeting will be divided into two parts: first, the choice of the place of the building, and then the choice of the place of the object.

 

The construction of a new building usually start with an important thinking concerning the localization. The choice is strategic or symbolic, sometimes both, and depend on its function, its sponsor and its geographical context. For example, a monastery will set up on a secluded place or, in the contrary, on an urban center; a military fortress must occupy a strategic place to dominate a territory etc. In this way, it’s interesting to study all these factors, actors and issues regarding the establishment process in a rural, urban or suburban context.
In the same way, objects (such as paintings, sculptures, precious objects, reliquaries, pieces of jewellery, funerary monuments, pieces of furniture, symbols of power etc.) are interesting to study. Lot of them need to be placed on a specific location, whether it’s in a real place or in the composition of a bidimensional work. The place where the object is arranged can be modified in consequence as there are interactions between them.
The goal of this Meeting is to gauge the notion of place in all its forms in order to understand its meaning and its importance during the Middle Ages and First Modernity.

 

More informations can be asked at:
Julie Colaye: juliecolaye@gmail.com
Marie Quillent: marie.quillent@wanadoo.fr

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s